À toi, le Gilet Jaune

Le provincial, le réprouvé, l’acharné des ronds-points, si souvent violenté ; toi qui envisage les parisiens comme ils sont réputés depuis toujours, – des têtes à claques -, je veux te dire que tu trompes. Oui, tu te trompes.

Comme toi, mais tu l’ignores, les parisiens sont le plus souvent des malheureux … la suite sur : BulletPoint#3GiletJaune

C’est la séquence détente…avant de passer au dossier suivant, juste après.

Capture d’écran 2020-08-03 à 15.07.03

Lien court :  A toi, le Gilet Jaune

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s