La Solution Moustiques

Pour l’espèce humaine en particulier, les moustiques, tiques et autres araignées sont un fléau. Leurs piqûres affectent depuis toujours la santé des habitants de l’hémisphère Sud, 3 milliards de personnes tout de même. Auquel s’est ajouté le milliard de touristes occidentaux. Pas seulement hors domicile. Depuis quelques années, dérèglements climatiques obligent, plusieurs espèces d’insectes se sont déplacées vers l’hémisphère Nord. Elles sont par là devenues des questions de Santé Publique – le moustique Tigre, en France, par exemple. Ici comme ailleurs, ces bestioles sont les premiers vecteurs de maladies et d’agents pathogènes effrayants. Paludisme, Malaria, Dengue, Zika, la maladie de Lyme plus récemment. Celle-ci, par exemple, affecte 70000 personnes par an en France. 70000 Et le phénomène est en pleine explosion : n’importe qui peut être aujourd’hui frappé par cette pathologie, que la Presse énonce maintenant comme une urgence sanitaire.

Voilà plus d’un siècle que la Science, Pasteur & Cie, cherche et recherche des solutions à ce fléau sans y parvenir vraiment. Sans considérer, ici, l’assainissement systématique de territoires entiers, nous ne disposons donc pas de vraies réponses à ces bestioles. Les produits utilisés dans ce domaine sont soit toxiques, – et ils servent en dernier ressort -, soit notoirement inefficaces, en conditions réelles en particulier (le cas de presque tous les produits vendus en Pharmacie).

Existe-t-il pourtant une solution immédiate à tous ces problèmes ? Quelque chose qui soit 100% efficace, plus de 36 heures qui plus est ; qui soit également non toxique, 100% biologique, très bon marché, – à peine 3 euros le litre -, et utilisable par tous les publics ?

Hum… oui, aussi étonnant qu’il semble. Elle existe déjà. Planquée quelque part.

Est-ce que le Ministère de la Santé, Mesdames Debos et Busyn (oui, celle des masques…), en ont été informés ? Les dirigeants de l’Institut Pasteur l’ont-ils appris ? Et les représentants de l’État auprès de l’Institut Pasteur ? Ou bien ceux de grands laboratoires pharmaceutiques ? Oui, oui, oui et oui. Et pas qu’une fois, en passant. Et alors, alors, alors… qu’en ont-ils pensé ?! Et bien, ce qu’on pense de tout en France en 2020 : rien à F*utre de rien, sur rien.

tenor-1tenortenor

L’histoire est si stupéfiante qu’elle doit être racontée ici. Bientôt. Avec tous les éléments, et ça décape. En cadeau Bonux de ce récit, on trouvera aussi : la technologie rendue accessible à tous permettant de se protéger de tous les moustiques, araignées, tiques, etc. Les choses doivent être ainsi à mon avis : ce que des Pouvoirs Publics, des Instituts de Recherche et des responsables de Laboratoires veulent ignorer, – par morgue, bêtise, incompétence, cupidité -, il faut bien que les gens l’apprennent pour qu’ils s’en préoccupent eux-mêmes, non ?

Cette fois, c’est un petit dossier à… 5 milliards d’euros, une jolie découverte scientifique, et tout plein de gens aidés. (enfin, ça, ça dépend de vous).

Lien court : bientôt, ici.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s