Tuer le coronavirus maintenant !

Peut-on éradiquer ce virus ? Oui. Tout de suite. Dans les lieux clos pour commencer. Là où les risques de transmission sont maximum. La preuve que la solution existe tient dans cette machine par exemple, le récent Rhea Compact de la société Airinspace : https://www.youtube.com/watch?v=iG6cknu9BII

Capture d’écran 2020-08-06 à 12.30.03

https://www.airinspace.com/fr/desinfection-des-surfaces/rhea-compact.http://www.originefrancegarantie.fr/wp-content/uploads/2018/06/Brochure-Surface-FR-Ed-04-2018-05-mail.pdf C’est une technologie triviale, fondée sur deux principes. 1) cette machine produit une nébulisation, c’est-à-dire un nuage sec et froid, imperceptible pour les sens. 2) ce nuage porte et diffuse dans l’air une quantité infime d’acide péracétique, à titre décisif. Ce qui est aussi sans vrai danger à cette concentration. Qu’est-ce que cet acide ? Un produit banal (a), connu depuis un siècle, y compris des ménagères ! Eh oui, c’est un mélange 50-50 de vinaigre et d’eau oxygénée. Il dissout pourtant dans l’instant les squelettes et les carapaces des agents pathogènes, constitués de solides ponts Di-Sulfures (S=S). On le sait peu, mais cette association est en fait l’arme ultime, – utilisée par les militaires à très forte concentration -, dont nous disposons contre tous les virus, bactéries, et spores vénéneux. Il n’existe rien de plus efficace au Monde. Cf. récit joint. À condition, néanmoins, d’être très attentif au paramétrage de tous les éléments du système, comme à celui de sa mise en oeuvre : la physique-chimie, ce sont des affaires de précisions.

Mais il existe mieux encore. Si la machine précédente est formidable, elle reste un matériel professionnel, complexe et coûteux surtout (4200 euros/pièce). Ennuyeux s’il s’agit de la généraliser. Du coup, on doit préciser qu’un autre dispositif du même genre fut par hasard découvert, mais douze ans en arrière. Cliquez sur : BulletPoint#PschittCoronavirus. Celui-là est bien plus efficace. Il est surtout plus simple, rapide, comme bien moins coûteux, – de 20 à 30 euros par machine. Si bien que n’importe qui, pour sa protection personnelle, familiale ou professionnelle, pourrait en faire l’acquisition. Sur Amazon par exemple, car c’est appareil aussi banal que celui-là :

Capture d’écran 2020-08-06 à 12.45.09

Les principes de ce dispositif sont analogues au précédent, en étant simplement affinés. En matière de physique-chimie, tout est affaire de nuances. Ce genre de micro-machine ne produit pas de nébulisation, mais une micro-nébulisation, ce qui change tout. Quant au produit diffusé pour assainir, c’est aussi de l’acide péracétique, mais pur, stabilisé sans additif, et à des doses encore plus faibles, 1000 fois inférieures aux normes de sécurité C-E. 1000. Pourtant, la somme des deux, dans ce paramétrage exact, engendre ce résultat fantastique, validé par l’Institut de Microbiologie : avec le brassage naturel des molécules contenues dans l’air (340 m/s, la vitesse du son), 7 secondes seulement suffisent pour nettoyer un volume de 300 m3 de tous les virus, bactéries, spores. À 100%, sans aucun risque sanitaire. Si peu que l’assainissement peut-être réalisé en présence permanente d’hommes ou d’animaux. 7 secondes, sans rien changer. Aujourd’hui, cet appareil n’aurait même pas besoin de fonctionner H24/J7 pour remplir son office dans tous les lieux clos recevant du public, – supermarchés, hôpitaux, cinémas, bars, restaurants, etc. -, en présence de celui-ci, un usage automatisé intermittent suffirait amplement.

Voici le récit de cette aventure. Une précision à ce propos : comme il s’agit, par ailleurs, de l’extrait d’un ouvrage en cours, Les Chroniques de la Licorne, Acte I, le texte est plus long que ceux présentés ici habituellement. Mais il est plus distrayant aussi. Cliquez sur : BulletPoint#PschittCoronavirus

Dès lors, les questions qui se posent sont 1) des Autorités Légales et sanitaires ont-elles été informées de l’existence de ces dispositifs ? Avec tous détails requis ? La réponse est oui. À plusieurs reprises, cf. (c) + récit joint. 2) Pourquoi, après bientôt une année de crise du Coronnavirus en France, ces dispositifs n’ont-t-ils pas été généralisés ? Et adaptés aux besoins les plus locaux et individuels ?! Pour l’heure, des Réglementations, donc des intrigues bien françaises (d), les réservent à des usages médicaux restreints. Et surtout, personne n’en parle… Que faut-il penser en définitive de cette situation ?

Que nous sommes en France, en 2020, à l’heure où l’on discute un mois sur deux de savoir s’il faut ou non porter des masques ; où un Directeur Général de la Santé a rendu inexplicable la disparition d’un milliard d’entre eux, et put aussi omettre de donner deux mois durant le nombre exact des personnes âgées décédées du Covid en EPAD ; où, par ailleurs, une Ministre de la Santé a délaissé sa mission pour tenter la Mairie de Paris parce qu’un branleur lui avait laissé la voie libre sans prévenir ; etc.

Bref, nous sommes à l’heure des Shadoks, à Paris, comme à Beyrouth-la-soufflée – l’erreur maintenant, ce serait de croire que le Liban est si étranger à la France.

Capture d’écran 2020-08-06 à 11.31.21

Quoi qu’il en soit, on peut tuer le coronavirus partout. Maintenant. Pour 3 fois rien. Et tous les autres virus (grippe, etc., 10 000 morts/an…) par la même occasion. Sous réserve, encore une fois (e) , du bon dispositif, très correctement configuré. Point barreCliquez sur : BulletPoint#PschittCoronavirus

Lien courtPschittCoronavirus

__________________________________

(a) https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_peracétique, sur le mélange vinaigre/eau oxygénée (b) https://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_disulfure  (c) La réponse est triviale pour la Rhea Compact : la BPI, le bras armé de l’État, participe à son aventure. L’information est connue. Comme pour l’autre machine et procédé, cf. récit joint. (d) En France comme en Europe, les grands marchés des produits désinfectants sont tenus, pour ne pas dire : cartélisés. Qui s’en préoccupe ?. (e) Dans un spray de supermarché, on peut tout de suite mélanger 50/50 du vinaigre blanc et de l’eau oxygénée de pharmacie pour désinfecter chez soi : le résultat sera puissant, mais très loin des résultats dont il s’agit ici.

Cadeau bonus : le courrier envoyé le 12 février 2020 aux Autorités Chinoises, et d’autres, un peu partout dans le Monde : CourrierChine&Cie

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s